• hello,

    je continue, sans faillir, 

    j'ai terminé la série 2 ainsi que le répertoire associé.

    je commence le répertoire complémentaire.

    patience est mère de réussite ...

    et en parallel, je reprends les classiques de bach à nos jours. c'est sur, le cerveau travaille différemment dans les 2 méthodes, mais j'ose espérer que le mien est assez évolué pour assurer

    20 minutes par jour, avec 5 minutes d'échauffement en début de séances (avec les exos de Colin du livret entre autres)

     

    bon, partie au ski une semaine, je suis revenue avec une entorse du coude et une immobilisation encore 1 semaine. là, je peux reprendre le clavier, j'ai retrouvé de la souplesse et de l'extension, sans douleur.

    je ne vais finalement pas participer au stage cet été, c'est l'anniversaire de mon grand, et les mois de mai/juin sont toujours chargés. je ne le sens pas cette année ....

    je n'ai pas repris l'enregistrement des morceaux. je m'enregistre de temps en temps, mais j'ai bien la flemme de ré-enregistré ce qui est déjà publié ! déjà voir la date de mon premier apprentissage est un peu un coup au moral ....  mais bon, je sais ce que cela apporte! faut juste y penser au bon moment (glop)

     

     


    votre commentaire
  • et voila, me revoilà sur mon blog, que je veux reprendre en main pour cette reprise, au mois pour y noter mon avancée, pour moi, pour me laisser une trace

    je me suis remise au piano, depuis quelques semaines. J'arrive à me caler un créneau le matin, 15-20 minutes avant de partir au travail, une heure le week-end. Et je revois un morceau Comme je le connais déjà, je me souviens de certains doigtés et la mélodie revient vite. je ne passe pas autant de temps sur chaque morceaux que la première fois. j'avais peur de ne pas arriver à "REFAIRE" un morceau, le RE-APPRENDRE. et finalement, pour l'heure, ça va.

    j'ai repris la série 2, du début. et sur les conseils de JMC. je l'ai terminée et j'attaque le répertoire associé.

    Je retrouve avec plaisir les mélodies simples.

    j'avais oublié pas mal de chose et je ré-apprends (notamment les arpèges triolet). Bien sûr, je repars de loin, j'avancerai lentement avec comme cible la série 3 pour le stage de juin. Je ne veux pas sauter des morceaux et je m'astreins à ré-écouter les CD en mm temps que j'avance pour me recouler dans la méthode (les étapes, la gestion des yeux).

     


    3 commentaires
  • commencé le 22 fev 2013

     

    il porte bien son nom .....et tombe à pic dans ce moment de blues pianistique que je traverse.

    je l'ai appris quand je voulais (pas ts les jours, 10 min par ci, par là), comme je voulais (euh, avec la méthode tout de même, les 3 étapes, 1 ou 2 lignes à la fois, ça marche mieux, pédale avec la MG uniquement au départ), et surtout sans deadline !

    merci mr colin pour ce morceau qui me remets en selle, un peu j'espère. 

     

     pb avec l'upload, je le mettrai une prochaine fois ...


    11 commentaires
  • ce début d'année n'est pas bon pour mon piano. je ne m'oblige même plus à me mettre devant, préférant les replay de séries à 2 balles, et même le ménage dans ma maison ( je suis une flylady consciencieuse)  ....

    la fatigue des nuits trop hachurées (merci pierre), la lassitude (le ronron?) du quotidien, la solitude, en série 4, jmc est assez peu présent pour les explications. les raisons sont diverses, réelles aussi quoique un peu trop exacerbées peut être. elles ont bon dos.

    j'ai encore la chance d'avoir 2h de libre chaque jour, combien de personnes peuvent en dire autant? mais depuis 2 mois, c'est la louse complète.

    plus de musique du tout en fait.  et c'est ça finalement le plus nul. même mes CD ou mes playlists prennent la poussière. 

    et mes enfants ? ils ne connaissent plus que gulli et les disney, bravo !

    mais bon, je n'écris pas ce post pour me flageller, ni pour me plaindre. juste pour annoncer que j'ai décroché .....

     

     

    .... et que je me bats pour raccrocher. 

    comment ?  comme pour beaucoup d'autre chose, en repartant des fondamentaux.

    lesquels me direz vous ? 

    et bien, l'amour de la musique, et plus précisément du son du piano (et de ce qu'il dégage, ce qu'il me fait ressentir). 

    l'amour de l'apprentissage et de la progression (les américains utilisent le terme perform, je l'aime ce mot)

    l'acceptatiion du changement qui n'entraine pas une remise en cause totale du passé ou du futur, mais juste une adaptation au présent

    la patience. et oui, le piano ne s'apprend pas en un jour, et il est inutile de le souhaitez ou de courrir si vite qu'on ne ressent plus ce qu'on joue car quoiqu'on fasse, le piano ne s'apprend pas en un jour, c'est comme ça. alors je reviens à 1 ou 2 lignes d'un morceau à la fois

    la gestion du regard, la lecture de la partition sans regarder le clavier, les 3 étapes, l'écoute de mon jeu, l'essai d'autre chose (dans la méthode, colin l'appele l'improvisation, l'autonomie), le chant des notes.

    j'aime ces fondamentaux, c'est à eux que je me raccorche

     

    et l'auto-coup-de-pied-aux-fesses alors ? 

    je le laisse aux autres, je ne veux plus jouer du piano "en me forçant", cela ne mène pas loin. toutefois, et pour rester pragmatique, je dois trouver un nouveau créneau qui me convienne (et qui convienne à ma famille) pour jouer gentiment, et me retrancher à ce moment.  prendre RDV avec mon piano, fermer les écrans et y aller.  peut-être 3 ou 4 soirs dans la semaine, ou bien le matin avant que tout le monde ne se réveille, ou bien pendant que les enfants prennent leur gouter tranquillou devant les dessins animés.  en tout cas,  aujourd'hui, je ne sens plus l'heure de la sieste pour le piano. 

     

    un souhait pour la fée des doubles croches, des notes et des soupirs ? que la musique entre dans ma maison, simplement, et qu'elle y reste.

     

     

     


    13 commentaires
  • commencé le dimanche 10/02/13

    tout en doubles croches, c'est dire que ca va vite tout de même, le doigté est à respecter pour ne pas s'embrouiller, et il faut le travailler lentement au départ pour bien caler les notes MD sur les MG. Mais je pourrais le jouer encore et encore tellement il me fait penser à une époque ancienne, dans une salle de bal, les belles coiffures et les robes à froufrou , ou bien au contraire dans un salon modeste, mais toujours des robes qui tournoient sans retenues ....

    on laisse les critiques qui veulent mettre leur grain de sel, encore, et on se laisse aller


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires